• Les Lumières et le combat contre l'injustice

    Retenir l'essentiel...

     

     Séquence 1 : Comment dénoncer et s’opposer à une injustice ? L’exemple de l’esclavage.

     

    Entrons dans le thème: cool

     

     

     

    Les Lumières et le combat contre l'injustice

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     I. Les philosophes des Lumières: rappel des cours de 2nde

     

     

    En complément du cours:

    un exposé de la pensée des Lumières, cliquez sur Vikipédia (Wikipédia pour les jeunes).

    - Comprendre comment est née le projet de l'Encyclopédie de Denis Diderot, rendez-vous ici.

     

      II. Les procédés de l'argumentation

     

    Une argumentation qui ne vise pas seulement à convaincre, mais à persuader fait appel aux sentiments de l'interlocuteur plus qu'à sa raison. L'objectif est d'agir sur sa sensibilité afin qu'il adhère entièrement à la thèse soutenue. Pour ce faire, le locuteur recourt à des procédés oratoires qui ont pour but d'impliquer l'adversaire :

    Ø  Il s'exprime en général à la première personne, plaçant ainsi le débat sur un plan plus personnel. 

    Ø  Il s'adresse directement à son interlocuteur : emploi de la deuxième personne, apostrophes, phrases interrogatives, mode injonctif (= impératif) qui incite à agir/réagir. 

    Ø  Il exprime des émotions vives : utilise la ponctuation (points d'exclamation ou de suspension). 

    Ø  Le vocabulaire, selon qu'il est péjoratif ou mélioratif, lui permet également de faire valoir son point de vue 

    Ø  Les figures de style sont mises au service de l'argumentation :  

    ·         Accumulation : pour amplifier le propos

    ·         L’hyperbole = exagération

    ·         Comparaison et métaphores : créent des images susceptibles de rendre les propos plus clairs

    ·         Répétitions : permettent d’insister sur un mot, une idée.

    Ø  Le cas de l’emploi du « on » : « on » inclusif, dans lequel l'auteur et/ou le lecteur sont compris ; « on » exclusif, grâce auquel l'auteur se détache d'un groupe pour montrer que son opinion diffère. 

    Ø  La concession : faire une concession à son adversaire consiste à donner dans un premier temps raison à la thèse adverse pour mieux remettre en question ensuite les arguments qu’elle emploie.

    Ø  Les connecteurs logiques servent à établir des relations entre deux idées, deux faits et expriment la cause, la conséquence, l'opposition, etc.

    ·         Connecteurs exprimant la cause : car, en effet, parce que, puisque, comme,...

    ·         Connecteurs exprimant la conséquence : donc, ainsi, c'est pourquoi, si bien que, de sorte que,...

    ·         Connecteurs exprimant l'opposition : mais, or, pourtant, cependant, bien que, même si,...

    ·         Connecteurs exprimant l'addition : et, en outre, de plus, de même que, ...

    ·         Connecteurs exprimant la reformulation : ou, en un mot,...

     

      III. Le conte philosophique: une autre manière d'argumenter

    Avant d'étudier l'extrait de Candide (Voltaire) en classe, visionnez cette courte vidéo:

     

     

    A voir:

     

     

    « L'Union européenne et ses territoiresPôles et aires de puissance »