• La parole en spectacle

    .

     

    On a tendance à ne pas accorder suffisamment d’importance à la communication non verbale, à centrer notre attention sur les mots employés lorsque l’on cherche à faire apparaître le sens d’un énoncé. Pourtant, les signes non verbaux sont très nombreux. Le langage verbal est ainsi accompagné d’un langage du regard, d’un langage des mains, d’un langage du visage, du corps même parfois.

    De même, on peut aussi dire que les mots sont parfois mensongers alors que les expressions du visage peuvent trahir les émotions véritables de ceux qui les prononcent. Les deux formes de communication se contredisent alors et l’observation des signes non verbaux peut conduire à décrypter ce que l’orateur cherche à masquer.

     

    Pour compléter le cours:

    1. Bouche cousue....

    L'opposant tunisien Mohamed Abbou a été libéré

    Il avait été condamné en 2005 à trois ans et demi de prison pour avoir comparé la torture pratiquée dans les prisons tunisiennes aux sévices exercés par des Américains dans la prison d'Abou Ghraib, en Irak.

    Cliquez ici pour en lire plus!

     

    2.  Décrypter les gestes des hommes politiques

     

     

    Vous pouvez également lire cet article: lesinrocks.com/2017/04/22/actualite/ces-gestes-des-politiques-qui-en-disent-plus-long-que-mille-de-leurs-discours

     

     

    3. La cantatrice chauve, Eugène Ionesco

     

    Petit résumé pour bien comprendre le théâtre de l'absurde:

     

    « Les enjeux moraux et civiques de la société de l'informationIdentité et diversité: Eldorado, Laurent Gaudé »