• L'Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914-1945)

    Lire la suite...

     

    Séance 1:   Civils et militaires dans la Première Guerre mondiale

    1.      Les tensions en Europe au début du XXème siècle et le déclenchement du conflit

     

     

    La Triple-Alliance, composée de l'Autriche-Hongrie, de l'Allemagne et de l'Italie (qui rejoindra finalement la Triple-Entente en 1915)

    La Triple-Entente, constituée de la France, du Royaume-Uni et de la Russie.

      L'assassinat de l'héritier de l'Empire austro-hongrois François-Ferdinand de Habsbourg le 28 juin 1914 à Sarajevo par un nationaliste serbe déclenche la Première Guerre mondiale. Les différentes alliances emportent l'Europe dans un conflit qui s'étend au niveau mondial avec la participation des colonies de chaque pays européen.

     

    2.      Les grandes phases de la guerre

     

     Résultat de recherche d'images pour "grandes phases première guerre mondiale"

     

     DÉFINITION Armistice : Un armistice consiste en l'arrêt des combats.

     

    1.     3.   Une guerre totale

    La Première Guerre mondiale est une guerre totale, c'est-à-dire que toutes les ressources des États en guerre sont mobilisées dans le conflit.

    2.     4.   La guerre des tranchées

    À partir de la fin de l'année 1914, les armées se font face et creusent des tranchées dans lesquelles la vie est très difficile : c'est la guerre de position. Les soldats vivent dans le froid, la boue et la promiscuité (extrême proximité qui empêche l'intimité). Privés d'hygiène, on les appelle "les poilus" en raison de leur barbe et de leurs cheveux qu'ils ne peuvent pas couper. Les Allemands lancent l'offensive de Verdun de février à décembre 1916. Des centaines de milliers d'hommes meurent dans ces assauts. Cette situation dégénère avec des mutineries dans les rangs de soldats à partir de 1917.

    EXEMPLE À Verdun, 53 millions d'obus ont été lancés en 10 mois.

     

    Lien vers une vidéo sur la guerre des tranchée: Cliquez ici!yes

     

    3.      5.  Le génocide arménien

    DÉFINITION Génocide : Le génocide est l'extermination volontaire et systématique de tout un peuple pour des raisons religieuse, ethnique, politique ou culturelle.

    6.    Les conséquences du conflit

      Le bilan humain de la Première Guerre mondiale est considérable : 10 millions de soldats sont morts mais aussi près de 10 millions de civils. Les familles en ressortent meurtries, des millions de femmes sont veuves et des millions d'enfants orphelins. Six millions de soldats sont mutilés. L'ampleur de ces mutilations s'explique par l'utilisation de nouvelles techniques de combat très destructrices et meurtrières. Les obus, les mitrailleuses ou encore les lance-flammes. De même, l'apparition du gaz moutarde, en juillet 1917, fait de nombreuses victimes. Les gazés deviennent aveugles et meurent le plus souvent quelques heures après l'inhalation. Cependant, la majorité de soldats tués le sont par l'artillerie. On compte aussi de nombreux soldats mutilés, les "gueules cassées".

        Les destructions matérielles sont aussi très importantes, notamment en France ou en Pologne où se sont déroulés de nombreux combats. La production industrielle s'est effondrée, il faut reconstruire de nombreuses infrastructures (ponts, routes, etc.), les villes ont subi d'importants dégâts et certaines sont rayées de la carte.

     La réorganisation de l'Europe après la guerre À la fi n de la Première Guerre mondiale, une nouvelle carte de l'Europe est dessinée par les pays vainqueurs. Les empires centraux (Autriche-Hongrie, Empire allemand, Empire ottoman) disparaissent, tandis que de nouveaux États sont créés, comme la Roumanie ou la Syrie. Les traités de paix signés engendrent de nouvelles tensions. Le traité de Versailles signé en 1919 est très dur pour l'Allemagne, jugée responsable du conflit. L'Allemagne doit payer des réparations de guerre, diminuer son armée à un maximum de 100 000 hommes et accepter des pertes territoriales comme l'Alsace-Lorraine qui revient à la France. Les Allemands considèrent ce traité comme un "Diktat".

     

     

    Séance 2:  La Deuxième Guerre mondiale : une guerre d’anéantissement

     

     

    1.      1.Une guerre idéologique et une guerre totale

            En Allemagne, Hitler, au pouvoir depuis 1933, il défend l'idée que l'Allemagne doit entrer en guerre afin de conquérir son "espace vital". L'idéologie allemande est une idéologie raciale qui vise à l'élimination des "races" considérées comme inférieures (Juifs et Tziganes).

                La guerre est planétaire. Les combats se déroulent en Asie, Afrique, Europe et dans l'océan Pacifique, sur terre, sur mer et dans les airs.  

            Une guerre totale

                Les pays en guerre ont recours à la mobilisation totale de l'économie et de leurs populations. On assiste à la mise en place d'économies de guerre.


     

    2.      2.Les grandes phases de la guerre

    - Le 1er septembre 1939, l'Allemagne envahit l'ouest de la Pologne. L'URSS envahit quant à elle l'est du pays

    -     En juin 1940, la France est attaquée à son tour et capitule face à l'Allemagne

    -   L’année 1942 peut être considérée comme le tournant de la guerre

     En Europe, les Alliés débarquent en Normandie le 6 juin 1944.

     

    - L'Allemagne capitule le 8 mai 1945. Cette date marque la fin de la guerre en Europe

     

    3.     3.  Une guerre d’anéantissement:

     

            

     

     

     

             Séance 3:La France défaite et occupée. Régime de Vichy, collaboration, résistance.

             Pour réviser:  yes